Accueil > Les préparatifs de votre mariage de A a Z > Se marier à l’étranger, comment faire ?

Se marier à l’étranger, comment faire ?

De plus en plus de futurs mariés optent pour un mariage à l’étranger. Pourquoi ? Soit l’un des deux futurs époux est originaire d’ailleurs, soit tous deux cherchent tout simplement à changer d’air pour le grand jour. L’idée est excitante, mais il y a également plusieurs démarches à effectuer avant de pouvoir la mettre à exécution.

Mariage à l’étranger : se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade

La première démarche consiste à se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat établi sur le territoire où vous désirez sceller votre union. En effet, certains pays n’acceptent pas de procéder à un mariage si l’un des deux conjoints n’est pas un résident. Votre dossier doit parvenir au moins deux mois à l’avance par rapport à la date prévue pour la cérémonie, au consulat ou à l’ambassade de France installés dans le pays.

Les bans seront publiés dans votre circonscription administrative et dans ces représentations à l’étranger, après une consultation préalable des autorités compétentes. En effet, en vertu de l’article 63 du Code civil, une publication des bans est indispensable pour que le mariage effectué en dehors du territoire soit reconnu et validé par les autorités françaises. L’article 170 de ce même code prévoit, en outre, que ceux qui désirent se marier dans un autre pays doivent remplir les conditions qui y sont stipulées.

Mariage à l’étranger : les pièces du dossier administratif

Le dossier administratif à soumettre au consulat ou à l’ambassade de France du pays où vous comptez vous unir doit inclure une fiche de renseignement spécifique, une copie des actes de naissance des futurs mariés et un certificat de résidence. Une pièce justifiant la nationalité des requérants, une copie du contrat de mariage, s’il y a lieu, ainsi qu’une copie du jugement de divorce doit aussi accompagner le dossier.

Après examen de votre dossier, les autorités compétentes délivrent un certificat de publication et de non-opposition au mariage, avec la pièce attestant la capacité à se marier du couple. Ce n’est qu’après l’obtention de ces documents que l’union pourra être scellée auprès de la mairie locale. L’acte de mariage devra, par la suite, être transcrit sur l’état civil français en vue d’une validation par l’Administration française. Il faudra attendre quelques semaines pour recevoir le livret de famille et les copies conformes de l’acte de mariage.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion