Accueil > Cérémonie de Mariage > Le mariage bouddhiste

Le mariage bouddhiste

Très différent des mariages occidentaux, le mariage bouddhiste s’inscrit dans un registre plutôt philosophique. Malgré les prières et les offrandes, ce rituel oriental n’a presque rien d’un sacrement religieux. Découvrez cette tradition…

Les préparatifs du mariage bouddhiste

Le mariage bouddhiste repose sur une relation établie entre l’homme et la femme. Son bon déroulement dépend du respect de certaines règles. Avant de s’unir, les futurs mariés vont demander la bénédiction de leurs parents respectifs. Ces derniers consultent le calendrier du zodiaque pour fixer la date du mariage ainsi que celle des offrandes. Si les fiancés le souhaitent, une réception est alors organisée en leur honneur. Autrefois, l’homme offrait de l’argent à sa belle-famille. Aujourd’hui, il incombe à la famille du fiancé de prendre en charge tous les frais du mariage, tous les préparatifs ainsi que l’édition de la liste des invités. La famille de la fiancée, quant à elle, donne des bijoux à la belle famille en guise de dot. La veille du mariage, au clair de lune, les mariés s’adonnent au jeu de la fertilité, un cérémonial qui leur fait entrer dans l’univers adulte. Ils se peignent les cheveux quatre fois, gestes traduisant l’union du couple, la fidélité et l’harmonie, la fécondité et la famille ainsi que la richesse au sein du foyer.

La cérémonie proprement dite

La couleur rouge est à l’honneur dans les maisons des deux familles, et entre autres, sur le costume du marié. Vêtue d’une robe rouge, la fiancée attend que son fiancé et les garçons d’honneur viennent la chercher. Puis un cortège se forme, s’apprêtant à faire le tour des maisons des deux familles. Peu avant, on boit le thé et on distribue de l’argent dans de petites enveloppes rouges. Comme il est défendu à la fiancée de toucher le sol, le cortège la porte jusqu’au temple, un parapluie rouge au-dessus de la tête. Un moine les y accueille afin de bénir leur union et de prier pour eux. Durant la cérémonie, le moine prononce les cinq préceptes de la religion bouddhiste : pas de tuerie, pas de vol, pas de mensonge, pas de drogue, pas d’adultère. Après les rites, un banquet donne le ton des festivités. Il est bon de savoir qu’une union bouddhique peut même être dissoute, et la polyandrie et la polygamie sont autorisées.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion